For your next break, think about Le Barbouquin 

Looking for an incomparable place for your next brunch? Don’t go further, La mâle proposes you the Barbouquin! Barbouquin !

la-male-d-effeenne-barbouquin-les-carnets-découverte-devanture

After a stint in the world of literature and a passion for street art, it was naturally that Yohanna Uzan, owner of the café, decided to open a café this place. A place combining books and a gourmet break that welcomes you every day excepted on Tuesday.

la-male-d-effeenne-barbouquin-les-carnets-découverte-livres

Located in the Belleville district, the former post office relay has been transformed into an incomparable place that we all want to keep secret. A small 40m2 nugget with vintage decoration and various influences creating a cocoon far from Paris where we would spend hours reading the many second-hand books lining the walls. 

la-male-d-effeenne-barbouquin-les-carnets-découverte-librairie

Let yourself be surprised by the program offered by the place! Indeed, Barbouquin offers exhibitions or even coffee-poetry but don't ask when, because Yohanna doesn't like regular things and likes to surprise visitors... 

Sandrine Ha

Pour la rentrée, La mâle d’effeenne vous propose a petite sélection de livres pour la rentrée.

  1. La maison de Emma Becker – «J’ai toujours cru que j’écrivais sur les hommes. Avant de m’apercevoir que je n’écris que sur les femmes. Sur le fait d’en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c’est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j’en éprouve la même fascination qu’un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.»
  2. Soit de Amélie Nothomb - "To feel thirsty you have to be alive. »
  3. Le bal des folles de Victoria Mas – Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Le Barbouquin 

1 rue Denoyez

75020 Paris

09 84 32 13 21

Please follow and like us: